Investir à Créteil en loi Pinel

En remplacement de la loi Duflot, la loi Pinel — du nom de Sylvie Pinel, alors Ministre du Logement et de l'Égalité des territoires dans le gouvernement Valls I — est un dispositif fiscal entré en vigueur le 18 juin 2014, permettant aux acquéreurs de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu dans le cadre d'un investissement locatif.

Les objectifs sont multiples : soutenir l'investissement immobilier neuf ; proposer aux ménages (ceux n'ayant pas accès aux logements sociaux notamment, et qui peinent à se loger sur le marché libre) des biens intermédiaires ; offrir une solution d'investissement clé en main pour des acquéreurs non avertis ; soutenir la construction dans des zones dites « tendues » où un fort déséquilibre entre l'offre et la demande est avéré. C'est le cas notamment de la ville de Créteil, située dans le département du Val-de-Marne, où la demande explose.

Quid de la loi Pinel à Créteil ?

Pour entrer dans le dispositif Pinel, il faut que les logements soient situés dans des zones dites tendues, précisément là où la demande excède l'offre. C'est le cas de la ville de Créteil qui se situe dans la zone A, ce qui permet maintenant à tout investisseur de profiter de réductions d'impôts. Pour ce faire, il est nécessaire de faire l'acquisition d'un logement neuf et de le mettre en location sur une durée minimale de 6, 9 ou 12 ans. Les futurs propriétaires devront veiller à choisir des locataires dont le niveau de ressources n'excède pas un certain plafond fixé par le dispositif ; notez que ces plafonds varient en fonction du lieu où se trouve le bien immobilier.

À Créteil, ils sont fixés à :

  • Personne seule : 37 126 €
  • Couple : 55 486 €
  • Personne seule ou couple + une personne à charge : 66 699 €
  • Personne seule ou couple + deux personnes à charge : 79 893 €
  • Personne seule ou couple + trois personnes à charge : 94 579 €
  • Personne seule ou couple + quatre personnes à charge : 106 431 €
  • Majoration par personne à charge supplémentaire : + 11 859 €

Par ailleurs, ces plafonds de ressources dédiés à la ville de Créteil évoluent chaque année ; pensez à vous mettre à jour au besoin.

L'encadrement des loyers à Créteil

Les propriétaires doivent absolument respecter ce plafond des loyers pour bénéficier des avantages fiscaux de ce dispositif. Pour vous aider à faire le calcul, sachez que le Ministère de la Cohésion des territoires met à disposition des investisseurs un simulateur en ligne, toutefois, vous pourrez trouver ce type d'outil dans d'autres sites spécialisés.

Le mètre carré à Créteil est fixé à 12,59 euros et un coefficient multiplicateur viendra ensuite s'appliquer sur le barème de base. En faisant ces calculs, on peut d'ores et déjà connaître le loyer maximum exigible d'un logement de 52 m2 à Créteil : 700 euros par mois. Le mieux reste encore de se faire accompagner par un expert qui pourra vous expliquer tous les tenants et aboutissants du dispositif et vous aider par la même occasion à sélectionner le meilleur bien dans le quartier de votre choix.